Bois de chauffage écologique à Alès : pourquoi opter pour ce mode de chauffage durable et économique ?

Bois de chauffage écologique à Alès : pourquoi opter pour ce mode de chauffage durable et économique ?
Rate this post

Avec l’arrivée en force du froid hivernal, la plupart des familles se posent la question suivante : quel est le meilleur mode de chauffage pour allier la performance au respect de l’environnement ? Ne cherchez plus, le bois de chauffage écologique à Alès a été spécialement conçu pour répondre à ce besoin. Design, responsable, écologique, chaleureux : le bois de chauffage renferme plusieurs atouts qui charment de plus en plus de famille Françaises.

Bois de chauffage écologique à Alès : une alternative économique

L’un des principaux arguments de vente du bois de chauffage écologique à Alès concerne son prix très attractif. Comparé aux autres modes de chauffage : électrique, fioul ou gaz, le coût du bois est très faible. Le bois, aussi bien le pellet que la bûche, est le combustible le plus abordable. D’ailleurs, saviez-vous que l’achat d’un poêle à bois est l’un des principaux critères pour être éligible au crédit d’impôt développement durable. Bien évidemment, le poêle à bois en question doit être labellisé « flamme verte ».

À titre d’information, ce crédit vaut 18% pour le premier achat du poêle à bois, alors qu’il est de 31% pour le changement d’un ancien poêle à bois. N’est-ce pas un grand bonus pour encourager les Français à adopter une consommation plus responsable et écologique ?

Bois de chauffage : une solution respectueuse de l’environnement

En plus de son côté économique, le bois de chauffage écologique à Alès est très apprécié pour son aspect écologique et respectueux de l’environnement. Pourquoi ? Car, le bilan carbone du bois de chauffage : pellets ou bûches, est totalement neutre. Autrement dit, la quantité de CO2 émise pendant la combustion par le bois de chauffage est équilibrée par la quantité de CO2 absorbée par l’arbre pendant sa croissance. Toutefois, il faut être vigilant sur la provenance du bois, parce que ce bilan carbone prend uniquement en considération la combustion du bois, mais ne tient pas compte de l’énergie utilisée pour exploiter les forêts et transporter le bois.

Le revers de la médaille ? La combustion du bois de chauffage produit des particules fines. Heureusement, avec un poêle à granulés, l’émission des particules très fines est minimisée.

Les commentaires sont clos.