L’impact de mon ostéopathe sur moi

Durant une très grande partie de ma vie, j’ai pratiqué les arts martiaux à haut niveau et surtout à haute intensité. J’ai commencé très jeune, vers 6 ans et je ne me suis pas arrêté avant mes 16 ans (des suites d’un ras le bol total) de m’entraîner deux fois par semaine minimum et sur les dernières années je m’entrainais même trois fois par semaine. Je m’inscrivais également à des stages d’entraînement durant certains week end pour suivre un entraînement avec de grands maîtres ou travailler différemment mes approches de combat. Sachant qu’à côté de tout ça, je suivais mes cours, je faisais du sport à l’école, je voyais les copains durant le week end, quand je n’avais pas de stage ou de compétition de prévus. Pour résumer, j’avais un gros volume d’entraînement durant plusieurs années.

J’étais très heureux de faire tout ce sport, je progressais rapidement et je pouvais me défouler. Je n’ai pas eu besoin de suivi particulier durant mon enfance, mon corps étant jeune et en bon état, il tenait très bien le rythme que je lui imposais, surtout que je me couchais tôt et que je mangeais correctement. Ce qui n’était plus le cas lorsque je suis entré au lycée.

Mon entrée au lycée 

Mes deux dernières années de karaté furent vraiment difficiles mentalement et physiquement. Je n’avais plus envie de sacrifier mes weekend à faire des compétition, mes vendredi soir à m’entraîner plutôt que de sortir avec mes amis… Je voulais profiter de toute cette liberté à laquelle j’avais accès, rencontrer des gens, m’amuser. Le problème, c’est que le style de vie que je voulais mener n’était pas compatible avec le rythme que je m’imposais et les blessures et douleurs musculo-squelettiques sont devenues fréquentes. C’est là que j’ai décidé qu’il était temps que je consulte un ostéo à Landas et Orchies pour me faire soigner. 

Ces années de travail intensif sur mon physique m’avaient également créé pas mal de blocages psychologiques. J’étais obsédé par mon alimentation, je ne voulais jamais faire d’écart, toujours faire en sorte que mon corps soit au maximum de ses capacités, etc. Ce qui n’est pas une mauvaise chose, mais qui impactait ma façon d’être et de penser, à tel point que j’insupportais mes parents et mes amis à ne jamais lâcher prise. Mon ostéopathe à Landas m’a donc beaucoup aidé au niveau de mes blessures et maux, mais également au niveau mental. Il m’a aidé à relativiser, à me détacher de ces obsessions que j’avais et à me concentrer uniquement sur le plaisir que me procure le sport plutôt que sur la souffrance que me procure le fait de ne pas suivre ma diet etc.

Grâce à ces séances d’ostéopathie, mes douleurs ont disparu et mon état d’esprit a beaucoup évolué.

Les commentaires sont clos.