Image default
Immobilier

La différence entre un bail et un contrat de location

Un locataire pourrait être en ville pour un stage de six mois ou un programme de certificat de neuf mois. Il attend peut-être un transfert de travail dans une autre ville, mais il ne sait pas quand il devra déménager. Ou il est peut-être au milieu de la recherche d’une maison. Il doit vivre quelque part jusqu’à ce qu’il soit prêt à acheter, mais il ne veut pas l’engagement d’une année complète. En général, les propriétaires préfèrent les baux de 12 mois. Mais en fonction de la demande globale du marché en ce moment, ils permettront parfois à un locataire potentiel de bénéficier d’un mois à mois contrat de location. D’où la différence entre un bail et un contrat de location

Parlons du bail de location

Un bail de location donne au locataire le droit de vivre dans un logement pour une période de temps fixe, généralement 12 mois, mais il peut s’agir d’une durée allant de trois mois à plus de 24 mois. Grâce à un bail, le propriétaire et le locataire acceptent mutuellement des termes et conditions fixes, tels que le loyer, les règles concernant les animaux de compagnie, la durée de l’accord… Aucune des parties ne peut modifier l’accord sans le consentement écrit de l’autre. Le bail est mutuellement avantageux. Un locataire ne peut pas cesser de payer le loyer ou quitter la propriété pendant la durée du bail, il s’agit d’une violation de l’accord. De même, le propriétaire ne peut pas forcer arbitrairement le locataire à déménager. Le locataire l’a sécurisé avec un bail.

Comment est-il le contrat de location ?

Un contrat de location, en revanche, est un contrat de mois en mois. À la fin de chaque période de 30 jours, le propriétaire et le locataire sont libres de modifier les conditions.

Le propriétaire peut augmenter le loyer, décider d’offrir l’espace à quelqu’un d’autre ou adopter une politique « sans animaux ». De même, le locataire peut décider de faire ses et de déménager ailleurs.

Les accords de location se renouvellent généralement automatiquement à la fin de chaque période de 30 jours, à moins que l’une des parties ne donne à l’autre un « avis approprié », tel que défini par les termes de l’accord et par les lois locales. Par exemple, un avis de 30 jours, un avis de 60 jours, etc.

Les accords de location donnent aux deux parties la liberté de profiter d’un logement d’un mois à l’autre.

Une mise en garde

Certaines localités ont des lois sur le « contrôle des loyers », d’autres non. Certaines localités autorisent chaque partie à donner un préavis de 30 jours au cours d’un arrangement d’un mois à l’autre. D’autres nécessitent un avertissement plus avancé.

Un bail offre plus de sécurité à long terme aux deux parties. Un contrat de location offre plus de flexibilité. Les baux sont parfaits pour les locataires qui souhaitent établir une « maison ». Les accords de location sont idéaux pour quelqu’un qui a besoin d’un abri temporaire pendant une période de transition.

A lire aussi

L’importance d’un service de débarras

sophie

Comment réduire ses impôts ?

Laurent

Immobilier : comment un lotisseur peut vous aider à optimiser l’achat d’un bien ?

Claude

La garantie de loyer en Suisse : explications et fonctionnement

sophie

Les avantages et inconvénients de la garantie de loyer en Suisse de GoCaution

sophie

Comment attirer les millenials ?

Laurent

Agence immobilière : vente maison Bonnefoy à Toulouse

Franck

Esthétique, luxueux et fonctionnel, l’immobilier selon Eric Arnoux

Jérémy

Vente de murs commerciaux

sophie